AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Mauvais souvenir ou pas ? [l'Encre bleu / Taryn]

 :: l'isula di bellezza :: Quartier Lupino
Invité
avatar
Invité

Lun 11 Juin - 12:19


   
Mauvais souvenir ou pas ?
Feat Taryn & Matteo


   Depuis sa sortie de prison qui datait d'il y a peu de temps, Matteo ne roulait pas sur l'or....Déjà avant, ce n'était pas forcément gai tous les jours mais il avait réussi malgré tout à se faire un petit nom au niveau local avec son groupe, en se produisant dans bars, des cafés et même parfois lors de soirées groupées dans des restaurants. Il était même arrivé qu'ils jouent de la musique pour des concerts. 4 membres dans le groupe :  un guitariste, un chanteur, un saxophoniste et un batteur. Bien que sachant chanter et jouer de la guitare, Matteo était le batteur du groupe....Désormais, il était seul ! Le groupe était dissous ou ils avaient continué à trois ou l'avaient remplacé lui à sa mise en prison. Matteo avait cherché à les recontacter, aucune réponse....Il devait désormais faire route solo, tenter de se refaire un petit nom seul, au moins pour le moment...Mais un batteur seul, ça le fait pas trop. Et puis sa batterie, il ne l'avait plus ! Autant avant son emprisonnement il vivait dans un T2 et avait la place, autant maintenant il vivait dans un studio et puis il n'avait de toute façon plus les moyens d'avoir une batterie ni de vivre dans un T2....Il avait appris que tous ses biens avaient été saisis, son appartement vendu....Il avait pu heureusement récupéré sa guitare. Jouer de la guitare en prison avait été sa raison de continuer de vivre, pouvoir y faire du sport également.

10 ans difficiles à vivre malgré tout, 10 ans sans oublier les raisons pour lesquelles il était là, ni l'oublier elle : Taryn....Mais il savait très bien qu'il ne la reverrait plus désormais, qu'elle était sortie de sa vie tout comme lui était sortie de la sienne très certainement. Quel âge avait-elle d'ailleurs maintenant ? Il avait séquestré contre son gré une adolescente de 16 ans...26 ans désormais ! Une jeune femme ! Elle devait être devenue encore plus ravissante que ce qu'elle avait été...Physiquement mais certainement aussi mentalement....Bref ! Ainsi allait la vie ! Il ne l'avait pas oublié et ne l'oublierait certainement jamais mais il ne la reverrait plus.

Quoi qu'il en soit, désormais, Matteo devait gagner sa vie. Et étant musicien et chanteur, la voie était toute tracée. Il allait tenter de se produire dans des bars...Il avait donc envoyé il y a une quinzaine de jours plusieurs candidatures spontanées comme chanteur/musicien dans plusieurs bars/cafés de la ville....Et ironie du sort ou pas....Le premier et pour le moment seul gérant de café/bar à lui répondre avait été L'Encre Bleue....Le bar où il s'était arrêté plus de 10 ans plus tôt avant de commettre ce qui allait causer son emprisonnement....Retourner dans ce bar fit rejaillir plein de souvenirs en lui, plein de souvenirs des 6 mois durant lesquels il avait côtoyé Taryn au quotidien...

Il accepta de chanter et de jouer de la guitare lors d'une soirée cabaret que lui proposait l'Encre Bleue, ayant besoin de se refaire financièrement, il n'allait pas faire le difficile n'est-ce pas ?

La soirée arriva....Matteo était pressé, content mais à la fois un peu nostalgique mais cela, il allait devoir l'oublier pour jouer le mieux possible, pour faire en sorte qu'ensuite ça fasse boule de neige et qu'il puisse jouer ailleurs aussi. La soirée commença....Plusieurs personnes étaient du spectacle, certains pour du comique, d'autres pour de la musique/chanson comme lui.

Ce fut bientôt le tour de Matteo qui avait un peu le trac, même s'il ne manquait pas d'entraînement avec la guitare mais rejouer devant un public, enfin autre que des prisonniers, ça allait le changer.

Il était en train de jouer tranquillement son morceau depuis quelques instants quand dans la salle, son regard fut attiré par une jeune femme. Il ne la quitta ensuite pas des yeux durant tout son morceau, comme attiré par un aimant par elle alors qu'il ne savait même pas qui elle était.
   
Fiche créée par Maelys sur Le Cinéma du Codage
Taryn Bartholomew
« dream team »
Mots débités : 377
Date d'arrivée : 02/06/2018

Lun 11 Juin - 23:15

Mauvais souvenir ou pas ?
         La journée avait été longue pour Taryn, riche en clients certes, mais éreintante. Cependant, elle n'aurait pour rien au monde refusé de sortir avec ses amies comme elle le faisait tous les jeudis soir depuis plusieurs années. Malgré sa fatigue, la jeune femme s'empressa donc de se vêtir d'un jean bleu clair et d'un top blanc lui créant un joli décolleté sans vulgarité. Revêtant une veste légère, elle attrapa son petit sac à main et s'empressa de rejoindre ses amies qui l'attendaient en bas de son immeuble. Néanmoins, la demoiselle avait prévenu ses compagnes de soirées de son manque d'entrain et il avait été décidé que la soirée serait plus tranquille qu'à l'accoutumé. Ainsi Taryn se laissa entraîner par le petit groupe et se retrouva bien malgré elle à l'Encre Bleue. Le café restaurant était relativement animé ce soir, ce qui ne découragea pas les jeunes femmes qui se frayèrent un chemin à travers la foule. À peine eu-t-elle passé le seuil de la porte que Taryn fut assaillie par les souvenirs d'une époque lointaine. Sa meilleure amie lui pressa doucement le bras en signe de soutien et la Bartholomew s'obligea à lui sourire en retour. Ce soir, on faisait la fête ; on ne se morfondait pas sur un amour impossible désormais perdu à jamais.

         Afin de faire barrage à sa mémoire, la jeune femme scruta la salle du regard à la recherche d’un homme qui réchaufferai son lit pour la soirée, voir le petit matin. En effet, elle était friande de chaleur masculine pour lui faire oublier la langueur de ses journées bien chargées. Le bar était plutôt bien dépourvu en gente masculine ce soir-là ; mais bien que la demoiselle ne souhaitât pas passer la nuit seule, elle ne se résolue pas à s’arrêter sur un homme en particulier, papillonnant à droit à gauche au gré de ses envies. L’ambiance cabaret n’étaient pas vraiment au gout des jeunes femmes qui décidèrent d’un commun accord de changer d’endroit, optant pour un lieu plus festif. Nostalgique, Taryn préféra rester à l’Encre Bleue. Et puis, si elle devait rentrer accompagnée, autant qu’aucune de ses amies n’ai à tenir la chandelle … Désormais seule, Taryn se dirigea vers le bar, au fond de la salle. Elle prit place sur un tabouret non loin qui lui offrait une jolie vue sur la scène. Après avoir adresser un sourire charmeur au barman, elle se commanda un cocktail coloré au nom très compliqué. Sondant la foule avec intérêt, la jeune femme suivit sans grande conviction l’animation qui avait lieu sur scène.

         Pourtant, sans vraiment savoir pourquoi, ses yeux tombèrent sur le chanteur du moment qu'elle n'avait jusque-là pas remarqué. Mais ce qui surprit le plus Taryn, ce fut qu'il la fixait également. Habituée aux regards masculins, la jeune femme soutint celui du guitariste qui l'intriguait un peu plus à chaque note. Sans s'en rendre compte, elle se laissa bercer, envoûtée par sa voix. Elle ne le lâcha pas du regard pendant toute sa prestation, sirotant son cocktail tout en le détaillant d'un regard qui était devenu lascif bien malgré elle. Lorsqu'il joua sa dernière note, elle lui adressa un sourire charmeur et leva son verre dans sa direction. Geste universel, il s'agissait aussi bien le féliciter pour son morceau que pour l'inviter à se joindre à elle pour un verre. Ou peut-être plus ... S'il acceptait l'invitation !
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



@Matteo Orsini
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

Mar 12 Juin - 15:12


   
Mauvais souvenir ou pas ?
Feat Taryn & Matteo

Alors qu'il était tranquillement en train de chanter et de jouer son morceau à la guitare à l'Encre Bleue, le regard de Matteo avait croisé celui d'une jeune femme dont il n'avait plus pu détacher son regard durant la suite du morceau. Pourquoi cela ? Aucune idée ! Visiblement, elle semblait non accompagnée et elle aussi semblait le regarder. Difficile à savoir vraiment car il se devait de rester concentré sur sa musique et sur son chant mais elle semblait vraiment lui retourner son regard. Matteo se mit à sourire à la jeune femme un peu avant la fin du morceau puis quand celui-ci fut fini, il se leva, applaudi par les clients du bar. Il salua, sa guitare devant lui et en se relevant, son regard croisa à nouveau celui de la fameuse jeune femme qui se mit alors à lever son verre, très certainement pour le remercier pour son interprétation mais Matteo se dit que ça pouvait aussi être une invitation pour prendre un verre avec elle. Il lui fit un clin d’œil et s'avança vers elle.

En passant devant quelques clients, il entendit quelques "Félictations", il sourit, remercia mais ne s'arrêta pas, attiré comme un aimant par cette demoiselle assise un peu plus loin.

Il s'assit sur le tabouret au comptoir à côté du sien.

- Tu...

Oups ! Il ne la connaissait pas et se mettait à la tutoyer ? Ca ne faisait pas un peu rentre-dedans là, un peu dragueur ? Ce que Matteo n'était pas du tout en plus ! Et même si depuis 10 ans, il n'avait pas touché une femme, il n'allait pas sauter sur la 1ère qui passait non plus, même si celle-ci l'attirait il ne savait expliquer pourquoi.

- Vous avez aimé ?

Il s'était donc repris, se mettant à la vouvoyer pour marquer une certaine distance et ne pas paraître le lourdaud de service mais il avait envie de la tutoyer, comme si un sens inné en lui lui disait qu'il pouvait le faire, comme si l'attirance qu'il éprouvait déjà pour elle au bout d'à peine quelques regards et un clin d'oeil avant qu'il ne quitte la scène ne lui en donnait le droit.

- Je vous paye une verre ?

Il ne roulait certes pas sur l'or mais avait quand même les moyens de payer un verre à cette jeune femme attirante n'est-ce pas ? Elle avait déjà un verre en main cela dit mais elle pouvait tout à fait renouveler cela en sa compagnie sans pour autant trop boire. Quant à lui, sa prestation lui avait donné soif donc quoi qu'il en soit, il commanderait au moins quelque chose pour lui.

   
Fiche créée par Maelys sur Le Cinéma du Codage
Taryn Bartholomew
« dream team »
Mots débités : 377
Date d'arrivée : 02/06/2018

Mar 19 Juin - 14:52

Mauvais souvenir ou pas ?
         Le voir se diriger vers elle de la sorte, comme si elle était la proie et lui le prédateur, mis Taryn dans tous ses états. La voilà qui se comportait comme une adolescente aux hormones en ébullition. Certes le mec était clairement à son gout, ce gout d’interdit, mais elle n’allait pas pour autant lui sauter dessus ! Quoi que … Reprenant ses esprits, elle le détailla ouvertement tandis qu’il s’approchait d’elle. Reprenant possession de son corps, la jeune femme dévorait le sien des yeux, fantasmant sur la moindre parcelle de cette anatomie virile. La soirée promettait d’être fort intéressante…

         Alors qu’il s’asseyait face à elle, elle lui adressa un sourire charmeur. Lorsqu’il commença à la tutoyer puis se repris, le sourire de la Bartholomew fit encore plus grand. Soit il n’était pas un dragueur invétéré, soit il était beaucoup trop poli pour lui faire du rentre-dedans. Dans les deux, Taryn ne put que s’en réjouir, elle allait le faire tourner en bourrique, l’amener à un point de non-retour où la seule pensée cohérente que le jeune homme aurait serait de l’amener elle dans un lit. Ou pas dans un lit d’ailleurs, la demoiselle n’était pas contre un peu d’originalité de temps à autre … Alors qu’il prenait place, elle tenta du mieux qu’elle pu de contrôler les idées que lui donnait la proximité de cet inconnu.

« Vous avez aimé ? »

         Elle le regarda dans les yeux, et se mordit doucement la lèvre inférieure. En réalité, il s’agissait plus d’un tic qu’autre chose : une sorte de marqueur physique que la jeune femme était en train de réfléchir à la meilleure réponse à donner, celle qui ferait le plus d’effet. Cependant, elle n’était point idiote et bon nombre de ses précédents partenaires, homme comme femme, lui avait dit que ce tic leur donnait envie, eux aussi, de mordre cette lèvre. Consciente de son pouvoir de séduction, Taryn en jouait, se demandant soudainement quelle serait la réaction du jeune homme qui lui faisait face.

« En effet, c’était un spectacle très agréable …  Exactement ce dont j’avais besoin ce soir.»

         Elle se garda bien de préciser qu’elle parlait plus de lui que de sa musique, bien qu’ayant été aussi bien fasciné par l’homme que par le son. Il réveillait en elle tout un tas d’émotions. Rares étaient les partenaires qui avaient enflammés le corps de Taryn d’un seul regard, ce qui la déstabilisait quelque peu. Elle ajouta avec un sourire :

« Je préfèrerais qu’on passe au tutoiement si cela ne te dérange pas. »

Après tout, ce jeune homme venait de lui offrir un verre, elle n’allait pas refuser.

« C’est avec plaisir, mais à l’unique condition que tu me fasses le plaisir de ta compagnie … »

         A cause du brouhaha ambiant, elle s’était penchée vers lui pour lui dire ces mots, lui effleurant le bras par la même occasion. Ce contact lui donna un petit frisson d’anticipation et d’excitation. Cet homme n’était pas simplement attirant, il lui rappelait quelqu’un. Taryn avait bien conscience que c’était mal de fantasmer sur un homme qu’elle ne recroiserait plus jamais ; pourtant, elle ne put s’empêcher d’être hypnotiser par ce regard et cette bouche, par ces mains qu’elle avait vu jouer et qu’elle imaginait parcourir son corps. Mais il était hors de question qu’elle lui montre à qu’elle point il la fascinait !
Lorsque le barman s’approcha d’eux, elle commanda un autre cocktail au nom tout aussi exotique après que le bel inconnu ait passé sa commande. Lorsque le barman s’éloigna pour préparer leurs boissons, elle se retourna vers lui :

« Ta prestation était remarquable, tu joues depuis longtemps ? » lui demanda-t-elle pour engager la conversation, tandis que le bruit de la foule s’était calmé grâce à l’entrée en scène de l’artiste suivant.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



@Matteo Orsini
Je suis désolée d'avoir mis tant de temps à répondre, j'ai eu quelques petits soucis ...
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité

Dim 1 Juil - 14:26
[HJ : Désolée pour le délai de réponse miss]



   
Mauvais souvenir ou pas ?
Feat Taryn & Matteo

Matteo ne savait pas pourquoi mais d'instinct, alors qu'il jouait sa chanson à la guitare tout en chantant, quelque chose l'avait attiré vers cette jeune femme, simple cliente du bar. Une fois qu'il avait fini sa prestation, il s'était donc naturellement dirigé vers elle afin de discuter un moment avec elle et cela sans aucune arrière pensée de la part de Matteo.

Mais alors qu'il lui demandait si elle avait aimé, il vit la jeune femme se mordre un coin de la lèvre, geste très sexy, il ne fallait pas se leurrer....Mais l'homme se demanda spontanément si cette femme n'était pas tout simplement en train de commencer à lui faire du rentre-dedans ? Fort possible ! Mais si tel est le cas, qu'on ne vienne pas dire dans ce cas que ce sont toujours les hommes qui draguent les femmes alors ! Car parfois, celles-ci pouvaient s'avérer être de vraies allumeuses quand elles s'y mettaient ! Etait-ce le cas de cette jeune femme en face de lui ? Aucune idée ! Mais bien que Matteo soit sorti de prison il y a encore assez peu de temps et qu'il n'ait pas connu de femme depuis de nombreux mois, il n'allait aucunement sauter sur ce petit bout de femme pourtant très charmant. D'ailleurs, à quand remontait la dernière fois où Matteo avait pris une femme dans ses bras ? Il y a plus d'un an....Quelqu'un de la prison, l'hôtesse d'accueil dont Matteo avait su attirer l'attention petit à petit et avec qui il avit couché quelques fois en 10 ans de présence là-bas....Mais bon, il savait très bien qu'il n'était pas le seul prisonnier à avoir couché avec elle dans un coin derrière l'accueil vite fait, cette femme étant la seule travaillant à la prison, étant séduisante et étant plutôt sexy même en uniforme...Bref !

Matteo se trouvait désormais en liberté, dans un bar après avoir joué un morceau de musique à la guitare tout en chantant et face à une jeune femme à qui il allait payer un verre, jeune femme qui selon lui, cherchait à l'allumer. Visiblement, elle avait apprécié ce qu'il venait de jouer, tant mieux ! Cela confortait ainsi encore plus Matteo de tenter de continuer sur cette voie-là : la musique ! Et alors qu'il allait lui répondre, elle demanda s'il était possible que tous deux se tutoient.

- Bien sûr ! Pas de souci ! Content que ce que j'ai joué t'ait plu !

Et il lui fit un clin d’œil purement amical tout en souriant mais aussi bien, la jeune femme allait le prendre pour un clin d’œil charmeur, aucune idée !

- Le plaisir de ma compagnie ? Ha ben non figure-toi que j'avais l'intention de te payer juste un verre et de partir de suite, sans même boire avec toi !

Et il se mit à éclater de rire après avoir dit cela car bien sûr, il plaisantait.

- Et pour te répondre, je joue depuis l'âge de 15 ans ! Je joue aussi de la batterie...Enfin j'en jouais car je ne peux hélas plus en jouer pour le moment. La musique est vraiment ma passion !

Et il n'en avait même plus joué depuis 10 ans à vrai dire, n'ayant pas pu le faire d'où il venait et n'ayant plus aujourd'hui les moyens de s'offrir cela.

- Et toi, une ou des passions ?

Tous deux avaient commandé leurs boissons que le serveur venait de leur mettre devant eux. Matteo leva son verre en l'air.

- A la tienne !


 
Fiche créée par Maelys sur Le Cinéma du Codage
Taryn Bartholomew
« dream team »
Mots débités : 377
Date d'arrivée : 02/06/2018

Lun 2 Juil - 22:59

Mauvais souvenir ou pas ?
Lorsque le bel inconnu lui fit un clin d’œil, Taryn ne s’attendait pas à un tel chamboulement. Amical ou charmeur, peu importe pour le corps de la demoiselle qui réagit au quart de tour à cet appel sensuel. Son sourire était renversant et donnait à la Bartholomew des idées les moins orthodoxes toutes les unes que les autres. Taryn répondit à son sourire avec un autre tout aussi amical et charmeur. Les pommettes légèrement rosées par l’excitation, elle espérait que cela serait mis sur le compte de l’alcool. Après tout, elle n’en était pas à son premier cocktail même si elle était parfaitement consciente de son corps et de ses mouvements. Loin d’être saoule, Taryn buvait avant tout pour cette sensation de désinhibition qui rendait les rapports sociaux plus simples et agréables. Lorsque Matteo se mit à rire, le corps de la demoiselle fut carrément parcouru d’un frisson. Cet illustre étranger lui faisait bien trop d’effet, ses hormones criant à l’anarchie. La jeune femme partagea son amusement tout en lui adressant un sourire lascif. Il avait l’air particulièrement passionné lorsqu’il parlait de musique, ce qui permit à Taryn de se calmer avant de redevenir maitre de son corps et de ses émotions après le raz-de-marée qu’elle venait de subir. A croire que le rire de cet homme avait été créer pour la stimuler … Elle l’écouta cependant avec attention, la discussion était aisée en sa compagnie.

« Et toi, une ou des passions ? »

Taryn fit une rapide introspection : avait-elle réellement une passion ? Certes elle adorait son boulot, elle ne vivait que pour cela et sa galerie d’art, son bébé, grandissait à vue d’œil. Depuis toute petite, la jeune femme avait été obsédée par l’histoire et par l’art comme s’ils étaient capable de lui révéler à elle seule un secret inavouable. Cependant, elle ne s’était jamais demandé s’il s’agissait vraiment là d’une passion et non pas plutôt d’une obsession. Pourtant, elle s’entendit répondre :

« L’art. Je suis galeriste et je vis pour mon boulot. J’adore les œuvres d’art, j’adore les restaurer, les analyser, en faire des critiques. C’est comme perpétuer une tradition, un secret que seuls les plus attentifs et aguerris pourront percer. »

Elle ne s’attendait pas à lui dévoiler autant le fond de sa pensée. Cet homme avait un pouvoir phénoménal sur elle, aussi bien sur son corps que sur ses émotions. Et sans la présence de l’alcool dans son sang, la jeune femme se serait interrogée sur qui il est vraiment. Jamais elle n’avait ressenti une telle alchimie. Jamais ! Sauf avec lui … Mais c’était impossible. Certes les deux hommes avaient globalement les mêmes caractéristiques physiques mais Matteo, son Matteo, était en prison. Il purgeait une peine pour lui avoir sauvé la vie et il n’y avait aucune chance qu’ils puissent se recroiser un jour.

« Désolée je ne pensais pas me dévoiler autant ! » lui dit-elle avec un sourire charmeur. Au même moment, le serveur apporta leurs consommations ce qui offrit à Taryn une belle distraction pour changer de sujet. Lorsqu’il lui dit « à la tienne ! », la jeune femme leva son verre pour l’entrechoquer avec celui de son compagnon.

« Tchin ! »

Lorsqu’elle rencontra ses yeux, elle ne put détourner le regard et les deux jeunes gens se fixèrent pendant une petite minute. Entre eux, cela devenait électrique ! Avec un sourire, Taryn se pencha légèrement en avant pour récupérer son verre, laissant apparaitre la dentelle de son soutien-gorge. Elle ne s’arrêta pas pour autant dans son mouvement et porta son verre a ses lèvres. Le liquide coulant dans sa gorge lui apporta tout le rafraîchissement et la distraction dont elle avait besoin pour se remettre de ce face à face qui pour elle avait été intense.

« Enfin voilà cette galerie me prend tout mon temps et je n’ai pas souvent l’occasion d’avoir d’autres distraction … »

Le sous-entendu était clair, elle n’était pas en couple. Elle était en revanche sur le point de lui sauter dessus, de lui arracher son t-shirt et de l’entrainer dans un rapport aussi violent que l’étaient ses réactions physiques en sa compagnie. Elle se rendit compte que ses pensées devenaient de plus en plus osées et incohérentes les unes avec les autres.

« Et toi alors ? Hormis la musique … »


Involontairement, le pied de la jeune femme dans ses petits escarpins noirs effleura le mollet de son bel inconnu. Ce n’était pas le genre d’approche que la jeune femme utilisait à l’accoutumer, trop lourde et évidente à son gout. Mais elle avait désespérément envie de le toucher, tout son corps réclamait son contact.

« Excuse-moi … » lui murmura-t-elle avant de retirer son pied, après lui avoir procurer une dernière douce caresse. Lorsque son pied était rentré en contact avec le corps de son musicien, Taryn avait pris conscience que pour une fois elle ne voulait pas d’un rapport anonyme. Il était spécial, elle ne voulait pas qu’il devienne pour elle un numéro de plus sur la liste des mecs avec qui elle avait couché. Avec lui, elle prendrait son temps …

« Je crois que j’ai un peu trop bu, j’ai besoin de danser pour éliminer tout ça. Tu m’accompagnes ? »

Elle se leva doucement de son tabouret, se tourna vers lui et lui tendit la main. C’était à la fois une invitation et un défi à relever. En fond sonore, la musique était entrainante et déjà de nombreux couples et groupes se déhanchait sur la piste improvisée au milieu de l’Encre Bleu.

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» photos prises à la boutique éphèmère Jolie Doll à Nantes
» [Laurie Faria Stolarz]Bleu cauchemar, tome 4 : Rouge souvenir
» Blog bon cosplay/mauvais cosplay
» La vie est trop courte pour lire de mauvais livres
» Le souvenir du coquillage.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: l'isula di bellezza :: Quartier Lupino-
Sauter vers: